2. SWISS COCKTAIL OPEN

Un grand rassemblement et un vainqueur d'Aubonne

La coupe itinérante du SWISS COCKTAIL OPEN se trouve désormais en Suisse romande. Valentin Aleksandrowicz remporte la plus grande compétition de cocktails de Suisse avec sa propre création "Le Voyage en Drakkar".

Tout est prêt à midi, le 2 mai 2022. La Halle 550, à Zurich-Oerlikon, accueille pour la deuxième fois la plus grande compétition de cocktails de Suisse. Beaucoup de choses sont restées inchangées, notamment le règlement sur la base duquel les barmen ont pu poser leur candidature pour la compétition. En mars, dans tout le pays, on a bricolé, essayé, adapté et perfectionné jusqu'à ce que les plus de 60 recettes soient remises à la rédaction de BAR NEWS à temps pour la clôture des inscriptions.

Les conditions-cadres : Au moins un ingrédient de chaque producteur suisse et une marque internationale qui soutenaient le SWISS COCKTAIL OPEN en tant que partenaires. Et cette année encore, ils étaient nombreux. Ainsi, les barmen avaient à leur disposition les produits de plus de 70 marques partenaires.

Outre les spiritueux mixtes classiques comme la vodka, le whisky, le brandy, le rhum, le gin et la tequila/mezcal, des liqueurs spéciales, des eaux-de-vie de fruits suisses, des apéritifs, des fillers et des sirops. Pour chaque recette, il était en outre possible d'intégrer un ingrédient fait maison et un produit de niche.

Photo de groupe-24-finalistes-swiss-cocktail-open-2022
01_2022-05-02-BN-SCO-137
02_2022-05-02-BN-SCO-022
03_2022-05-02-BN-SCO-020
04_2022-05-02-BN-SCO-029
05_2022-05-02-BN-SCO-032
06_2022-05-02-BN-SCO-033
07_2022-05-02-BN-SCO-039
08_2022-05-02-BN-SCO-041
09_2022-05-02-BN-SCO-043
10_2022-05-02-BN-SCO-153
11_2022-05-02-BN-SCO-046
12_2022-05-02-BN-SCO-047
13_2022-05-02-BN-SCO-066
14_2022-05-02-BN-SCO-065
15_2022-05-02-BN-SCO-071
16_2022-05-02-BN-SCO-085
17_2022-05-02-BN-SCO-083
18_2022-05-02-BN-SCO-081
19_2022-05-02-BN-SCO-099
20_2022-05-02-BN-SCO-096
21_2022-05-02-BN-SCO-093
22_2022-05-02-BN-SCO-115
23_2022-05-02-BN-SCO-110
24_2022-05-02-BN-SCO-108
flèche suivante
 
flèche précédente

Après la clôture des inscriptions, les recettes ont été rendues anonymes et évaluées par un jury de professionnels. Particulièrement réjouissant cette année : le nombre élevé de candidatures en provenance de Suisse romande. Les barmen des 24 meilleures recettes ont ensuite été invités à la grande finale du 2 mai.

Comme l'année précédente, les 24 finalistes étaient sur le pied de guerre à l'heure convenue. À l'étage, les finalistes disposaient à nouveau d'une vaste salle de préparation où ils pouvaient presser les jus de fruits, polir les verres et préparer les décorations, souvent très élaborées.

Ouvert aux visiteurs : salon de table et espace de réseautage

La nouveauté de l'édition de cette année était le fait que, pour la première fois, les visiteurs pouvaient assister à la grande finale. Cela n'avait pas été possible l'année précédente en raison de la Corona.

Mais une crise chasse l'autre. Des événements comme le SWISS COCKTAIL OPEN peuvent certes à nouveau avoir lieu, mais ils se déroulent désormais dans l'ombre de la guerre d'agression inutile menée par la Russie contre l'Ukraine. Afin de contribuer à atténuer les souffrances dans la région en crise, BAR NEWS a décidé de doubler le produit de la vente des billets et de le reverser intégralement à la Chaîne du Bonheur.

2022-05-02-BN-SCO-Presse-01
2022-05-02-BN-SCO-003
2022-05-02-BN-SCO-005
2022-05-02-BN-SCO-002
2022-05-02-BN-SCO-036
2022-05-02-BN-SCO-007
2022-05-02-BN-SCO-012
2022-05-02-BN-SCO-019
2022-05-02-BN-SCO-035
2022-05-02-BN-SCO-068
2022-05-02-BN-SCO-056
2022-05-02-BN-SCO-058
2022-05-02-BN-SCO-067
2022-05-02-BN-SCO-059
2022-05-02-BN-SCO-061
2022-05-02-BN-SCO-062
2022-05-02-BN-SCO-090
2022-05-02-BN-SCO-109
2022-05-02-BN-SCO-122
2022-05-02-BN-SCO-150
2022-05-02-BN-SCO-160
2022-05-02-BN-SCO-164
flèche suivante
 
flèche précédente

Ils étaient rares, les moments où la scène des bars suisses a pu s'échanger personnellement ces dernières années. Les discussions animées qui ont eu lieu dans la nouvelle zone de réseautage ont montré qu'il y avait un besoin de rattrapage. Les 16 exposants, tous également partenaires du 2e SWISS COCKTAIL OPEN, ont profité de l'occasion pour proposer leurs spécialités à la dégustation aux personnes présentes.

Qui mixe le meilleur cocktail de Suisse ?

Les stars de la journée étaient sans aucun doute les 24 finalistes qui ont présenté leurs œuvres d'art liquides et culinaires devant un jury d'experts. Les boissons devaient être préparées en l'espace de sept minutes, trois barmen étant toujours en compétition en même temps.

Comme il est impossible pour une seule personne de déguster et d'évaluer 24 cocktails, les membres du jury ont été répartis en deux groupes de juges. Chaque groupe de trois jurés a donc dégusté 12 boissons lors du premier tour. Le groupe de juges A était composé de Wolfgang Bogner (Tales Bar, Zurich), Sarah Madritsch (gagnante de SWISS COCKTAIL OPEN 2021) et Raymond Maurer (expert en communication).

Daniel Staub (responsable On Board Consumption Beverages chez Swiss Airlines), Judy Lauber (Karel Korner, Lucerne) et Thomas Blum (Agroscope) ont constitué le groupe B du jury. Bruno Hunkeler, barman de longue date, a veillé, en tant que président du jury, à ce que le temps imparti soit respecté et que les évaluations du jury soient valables.

"La nouveauté de l'édition de cette année était le fait que, pour la première fois, les visiteurs pouvaient assister à la grande finale".

Lors du premier tour, l'apparence, le goût et l'arôme ont été évalués. Comme on peut s'attendre à ce que les évaluations varient légèrement entre les deux groupes de juges, les trois meilleurs barmen de chaque groupe se sont qualifiés pour le deuxième tour. Se sont qualifiés pour la finale

  • Valentin Aleksandrowicz (Njørden Restaurant, Aubonne)
  • Maurice Angst (Kreissaal Bar, Berne)
  • Fabian Baumgartner (George Bar & Grill, Zurich)
  • Benjamin Hetze (Bar am Wasser, Zurich)
  • Luca Margnini (Barrio, Fribourg)
  • Zoltan Zuggo (Verve by sven, Bad Ragaz)

Lorsqu'une boisson est si bonne que l'on a envie d'en boire une deuxième, on ne veut généralement pas seulement connaître le nom du cocktail. Lors du deuxième tour, les six finalistes ont donc eu chacun une minute pour raconter la recette, l'inspiration ou l'histoire du cocktail. Le jury était composé d'un jury de dégustation et d'un jury de storytelling.

Tout en haut de l'échelle avec le bateau-dragon

La tension est montée d'un cran lorsque Michael Zotter a ouvert la cérémonie de remise des prix. Mais avant la lecture du classement, le juré Daniel Staub a pris la parole. Il a remercié tous les barmen pour leur grand engagement. Il s'est également réjoui du fait que les barmen ne venaient pas seulement de villes comme Zurich, Bâle ou Genève, mais que des finalistes de localités comme Aubonne ou Kemptthal ont également participé.

"C'est finalement la création "Le Voyage en Drakkar" de Valentin Aleksandrowicz qui a convaincu sur toute la ligne".

La liberté dont ont joui les barmen lors de l'élaboration de leurs recettes place le jury du SWISS COCKTAIL OPENS devant une tâche plutôt délicate. En effet, le twist old fashioned doit être comparé au fizz, l'apéritif amer et âpre à la douce boisson à la rose et le cocktail à trois ou six composants.

C'est finalement la création "Le Voyage en Drakkar" de Valentin Aleksandrowicz qui a convaincu sur toute la ligne. Le barman du restaurant Njørden, à Aubonne, a choisi pour sa boisson une base de rhum 1653 Old Barrel de la distillerie Studer, de Falernum d'absinthe et de sirop de vanille Monin, complétée par du jus d'ananas et du jus de citron vert frais. Le "Meilleur cocktail de Suisse 2022" est servi sur de la glace pilée avec une décoration composée de baies, d'une orange déshydratée et de menthe.

Le Voyage en Drakkar [1ère place]

01-le-voyage-en-drakkar
01-valentin-aleksandrowicz-le-voyage-en-drakkar
flèche précédente
flèche suivante
 

par Valentin Aleksandrowicz | Njørden Restaurant, Aubonne

4 cl1653 Rhum vieux baril
2 clLe Falernum d'Absinthe
1.5 clSirop de vanille (Monin)
6 clJus d'ananas
1.5 cljus de citron vert frais

Décoration : Baies roses, orange caramélisée à l'absinthe, orange déshydratée, menthe

Préparation : Shaker

En tant que vainqueur de la plus grande compétition de cocktails de l'année, Valentin Aleksandrowicz gagne un événement privé exclusif chez et avec la légende du whisky Claudio Bernasconi. Le fondateur du plus grand bar à whisky du monde, le Devil's Place au Waldhaus St. Moritz, et propriétaire d'une collection exclusive de whiskies, lui ouvre ses portes ainsi qu'à cinq accompagnateurs pour un regard exclusif sur sa collection privée qui comprend de nombreuses raretés.

Valentin Aleksandrowicz reçoit en outre une wildcard pour la qualification dans la catégorie Barkeeper of the year aux SWISS BAR AWARDS 2023 et un portrait de deux pages dans le magazine spécialisé BAR NEWS.

Le barman Maurice Angst, du Kreissaal Bar de Berne, a pris la deuxième place et Benjamin Hetze, du Bar am Wasser de Zurich, la troisième. Le deuxième et le troisième gagnent chacun un bon pour une nuit d'hôtel et un Whisky & Dine pour deux personnes à l'hôtel Waldhaus de St.

Le cocktail s'est depuis longtemps détaché des structures fixes du bar américain classique ou du bar d'hôtel, que l'on trouvait ici principalement dans les grandes villes. Il est bien possible qu'en 2022, on trouve aussi d'excellents cocktails dans les pop-up hipsters au bord du lac ou dans les restaurants de montagne. Ou encore dans le temple de la haute cuisine d'inspiration scandinave Njørden à Aubonne.

Cet article est paru dans
numéro 2-2022

Le magazine BAR NEWS en numéro unique

Produit ajouté au panier.
0 Articles - CHF 0.00